Avertissement 

 

Les informations présentées sur ce site sont de nature générale et ne peuvent être assimilées à une prestation de services. En particulier, ces pages ne sauraient constituer un outil d'identification des champignons en vue de leur consommation.

La détermination des champignons ne peut se faire qu'au contact physique direct avec un mycologue confirmé, et en aucun cas en utilisant ce site. En effet, on ne peut pas identifier avec certitude un champignon en comparant simplement un spécimen avec une image ou un texte. Aucune détermination de champignons ne peut être réalisée à distance avec sécurité, notamment par le biais d'un site Internet.

Les personnes récemment arrivées d'un autre pays devront prendre garde aussi aux confusions possibles entre des espèces présentes ici, éventuellement toxiques, avec des champignons sosies qu'ils rencontraient ou consommaient dans leurs pays d'origine.

De même, la toxicologie des champignons est une science encore en partie empirique et qui continue d'évoluer. Au fur et à mesure que le temps passe, les spécialistes observent que de plus en plus de champignons sont en fait dangereux, même quand d'anciens livres ou documents les désignaient comme comestibles. Il faut prendre garde aussi au fait que la mention "comestible" s'entend en général pour des champignons qui sont cuits. Mais ces mêmes champignons , consommés crus, sont assez souvent vénéneux. De plus, outre la toxicité liée à l'espèce même du champignon, des facteurs néfastes peuvent avoir une origine externe, liés à la nature ou à la pollution du milieu. L'âge, un mauvais conditionnement et entreposage des champignons ramassés, peuvent aussi constituer des facteurs de dangerosité. Enfin, certaines personnes, du fait de leur constitution personnelle, d'une fragilité ou d'une sensibilité particulière, réagiront mal, voire très gravement, là où les autres ne ressentiront aucun désagrément. Enfin, certaines intoxications, pas toujours bien expliquées, parfois "aléatoires", ne se réalisent qu'après plusieurs consommations à intervalles plus ou moins rapprochés, soit par le fait d'une sensibilisation, soit par un autre mécanisme.

Seul un mycologue confirmé, se maintenant à niveau en fréquentant des associations mycologiques, voire des forums reconnus sur Internet, et se tenant au courant des dernières découvertes grâce à la lecture de revues spécialisées, peut vous dire en toute sécurité si la cueillette que vous lui présentez peut être consommée ou non.

Dans tous les cas, et en dépit du soin apporté à la réalisation de ce site et à la vérification de l’exactitude des renseignements qu'il offre, les informations présentées ne sauraient engager la responsabilité de leur auteur.

 

Page d'accueil

Valid XHTML 1.1